« Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l'homme puisse entreprendre. »

 

Citation de Sören Kierkegaard

Quelques traditions.

Pourquoi :

 

* le fiancé ne doit par voir la robe de la mariée ?

   Le futur époux ne doit pas voir la robe de la mariée car ça porterait malheur au jeune couple.  Issu

   des mariages arrangés, le marié ne devait voir son épouse qu'au pied de l'autel.

 

* le fiancé offre des fleurs à la future mariée ?

   Les fleurs de la future mariée étaient offertes par son fiancé en gage de son amour éternel et de sa

   fidélité absolue.

 

* porte-t-on l'alliance à l'annulaire gauche ?

     Deux éléments semblent donné la tradition :

     - Au premier temps de la chrétienneté, un prêtre aurait déterminé (ou placé) l'alliance sur l'annulaire

        gauche sur les doigts de la future épouse en récitant le Notre Père;

     - dans l'Egypte ancienne, on croyait qu'une veine allant droit au coeur se trouvait dans l'annulaire

        gauche.

 

* on utilise le coussin des alliances ?

    Autrefois, les alliances étaient placées dans deux sachets distincts jusqu'au pied de l'autel pour être

    placés sur un coussin juste avant l'union formelle.  Selon la légende, les époux pouvaient retirer leur

    promesse de s'unir tant que les anneaux étaient encore dans les sachets.  

    Aujourd'hui, on les couche sur un coussin  à la vue de l'assemblée, afin de symboliser la décision

    inébranlable de s'unir et ne pas changer de décision à la dernière minute.   

 

* on lance le bouquet de la mariée ?

   Selon la tradition, le bouquet attrapé par une des femmes qui assistait au mariage lui donnait    

   une chance inouïe dans la chasse au mari.

   Pour l'heureuse élue, un mariage serait garanti dans l'année suivante. C'était une façon subtile pour

   les fiancées à forcer la main des heureux élus !